commonenemy2000.com
Image default
Société

Le dynamisme économique de la ville des Herbiers

Notez cet article

Située en Vendée en plein pays de la Loire, les Herbiers constitue une agglomération pourvoyeuse d’emplois et d’activité économique. La ville revendique le taux de chômage le plus bas de l’hexagone et avoisine les 5 % voire les 4,7 %.

Focus sur les facteurs essentiels du succès des Herbiers

Cette commune de 16 000 âmes est établie au nord-est de la Vendée. La logistique de transport n’est pas totalement développée, car le lieu n’abrite ni gare ferroviaire, ni établissement hospitalier. Par ailleurs, il faut compter une heure de trajet en pleine campagne pour atteindre des villes plus imposantes comme Nantes, le chef-lieu des Pays de la Loire ainsi qu’Angers, La Roche-sur-Yon ou Les Sables-d’Olonne. Pour autant l’industrie est florissante avec la présence de Jeanneau spécialisé dans la conception de bateaux de plaisance haut de gamme.

Il faut aussi inclure K-Line renommé pour ses fenêtres en aluminium, le spécialiste des bateaux avec Bénéteau ainsi que la Boulangère et ses spécialités gourmandes en viennoiserie. Les Herbiers est idéalement situé du côté du mont des Alouettes et affiche 2 000 entreprises au sein de la communauté des communes.

Les secteurs en plein essor aux Herbiers

Aux Herbiers, le domaine de l’hôtellerie et de la restauration recrutent en masse. Il s’agit de métiers comme les serveurs, les employés, les cuisiniers et les commis de cuisine. En outre, la présence de l’attraction le Puy du Fou ainsi que plusieurs entreprises d’accueil consacrées au tourisme et au loisir requièrent des artistes et des animateurs de spectacle. Les Herbiers est sis à 15 minutes de ce haut lieu touristique en Vendée qui occupe environ 4 000 bénévoles annuels. Le Puy du Fou est une initiative de l’impétueux Vendéen Philippe de Villiers et cette attraction rend hommage à l’histoire de la région et de France.

Pour sa part, le commerce de détail est soutenu par la Ville des Herbiers. Cela permet le maintien de l’activité des commerces de proximité en plein centre-ville. Une incitation de la municipalité porte sur un abattement de la taxe foncière qui peut atteindre les 15 %. Cet abattement concerne les boutiques physiques de 400 m² maximum.

Des magasins œuvrant dans le commerce de détail ne doivent faire partie d’un centre commercial. Quant au secteur de l’immobilier, il se porte bien. Actuellement, des logements sont en cours de construction. Il s’agit notamment du lotissement du Val de la Pellinière et la ZAC de la Tibourgère. L’immobilier a le vent en poupe aux herbiers. Le Val de la Pellinière est destiné aux travailleurs saisonniers et aux jeunes actifs.

La communication constitue aussi le fer de lance des Herbiers. Les élus locaux savent faire du marketing au niveau régional et international pour attirer les visiteurs et les futurs employés. De nombreuses agences de communication, comme l’agence norazia, sont présentes sur le secteur des herbiers. Le Puy du Fou a permis de faire connaître les Pays de la Loire qui abrite également la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Sarthe, hormis la Vendée.

Une manière de vivre spécifique aux Herbiers

L’histoire de la Vendée et de ses travailleurs opiniâtres remonte en l’an 1793. En mars 1793, le bocage qui représente le nord et le centre se rebellent contre la République française pour la Monarchie et la liberté religieuse. La répression a été muselée par les flammes. Depuis, les descendants ont su faire montre de courage et de détermination. Cela explique la mentalité combative des Vendéens et notamment les résidents des Herbiers.

Issus d’une tradition catholique, l’esprit entrepreneurial et l’amour du travail ne sont pas des vains mots pour lutter contre les méfaits du chômage. De plus, le cadre de vie est agréable aux Herbiers grâce à une forte solidarité communautaire, une grande entraide face aux épreuves.

Related posts

Covoiturage courte distance : la nouvelle tendance urbaine

Journal

Focus sur la relation amoureuse au travail

Tamby